Vous souhaitez recevoir plus d’articles comme celui-ci ?

Logo Le Mag des Territoires Numériques

Qui a dit que la transition numérique était une entreprise de déshumanisation ? Le déploiement d’une plateforme de données pour piloter plus efficacement les services proposés dans les immeubles réinvente les modèles classiques mais ne chasse pas l’humain de l’équation. Elle le remet même au centre en se plaçant au service de la satisfaction de l’occupant. Et il y a une personne clé chargée de faire le lien entre la data et l’organisation : le Responsable Plateforme.

La transformation numérique est une aventure qui s’écrit en temps réel. Elle redessine les organisations, redéfinit les missions, recentre les collaborateurs sur leurs tâches cœur de métier… Elle ne se limite pas à digitaliser les métiers traditionnels, elle en crée de nouveaux. Ils sont encore méconnus, et il en est un dont on peine encore à trouver l’intitulé exact. Chez Intent Technologies, on l’appelle « Madame ou Monsieur Plateforme ». Son rôle : piloter les services immobiliers via une plateforme numérique centralisant les données et les échanges avec les prestataires d’un parc d’immeubles. Ce n’est pas un technicien mais un animateur de la stratégie digitale de l’entreprise.

 

Un nouveau métier de l’immobilier

 

Aucun contrat de travail n’a inscrit la mention de « M./Mme Plateforme » dans l’intitulé du poste. Ce rôle revient à des responsables ou chefs de projet data, bâtiment connecté, smart building, smart city… Peu importe l’étiquette : l’essentiel se situe dans le profil de ces professionnels qui deviennent des promoteurs de la transformation numérique de leur organisation. Même s’il s’agit d’un nouveau métier, la création de ce poste n’est généralement pas synonyme d’un recrutement externe, car cette position stratégique doit revenir à un collaborateur déjà imprégné de la culture de l’entreprise, avec une ancienneté de 5 à 10 ans pour asseoir sa connaissance des rouages de l’organisation et des personnes qui la composent. Il est appelé à faire tomber les cloisons et orchestrer le désilotage !

 

Le rôle de Madame ou Monsieur Plateforme exige une forte propension à interagir avec l’ensemble des départements en interne et tout le panel des métiers qui interviennent sur le parc immobilier. La bonne personne possède à la fois des compétences de contact et de communication ainsi qu’une expérience et une culture large de l’immobilier. Sans être un expert de chaque domaine, elle doit en effet posséder un vernis en matière d’achats, d’exploitation et de maintenance, de relation à l’occupant, de construction et de rénovation, mais aussi dans les domaines juridiques et financiers. Sans compter, cela va de soi, d’une forte appétence numérique afin d’appréhender l’environnement des systèmes d’informations, d’en avoir une bonne compréhension et même la capacité de contribuer à le faire évoluer.

 

Le chef d’orchestre d’une pratique nouvelle

 

Outre ces prérequis, Madame ou Monsieur Plateforme doit être capable de mettre l’utilisateur final et les données au centre de sa fonction et de ses décisions. Ses actions sont en effet fléchées par les données collectées et orientées au service des occupants. Par ailleurs, si porter un projet data est une mission extrêmement valorisante en entreprise, elle s’avère très exigeante car elle consiste aussi à accompagner la transformation de l’organisation et déplacer la création de valeur. Cette fonction très transversale implique une conduite du changement afin de faire évoluer les usages dans les différents métiers inclus dans la chaîne de valeur. Un travail de coordination aussi, pour inclure les initiatives des différentes directions et équipes dans des processus unifiés, ainsi qu’une forme d’agilité et de créativité car il peut être amené à détecter de nouvelles opportunités de création de valeur par la donnée et de cas d’usage.

 

On parle ici de Madame ou Monsieur Plateforme, mais il ne s’agit pas d’une personne seule. Encore moins d’une personne isolée. Elle doit incarner la stratégie de transformation numérique de l’entreprise, un projet dont la direction générale est sponsor. En mode projet, elle peut aussi s’appuyer sur une équipe pluridisciplinaire qui va relayer les initiatives dans les différents départements. Ce profil provient généralement de directions métiers, ce sont donc davantage des opérationnels (direction de la clientèle, direction technique, DSI, etc.) que des collaborateurs issus de directions de l’innovation.

 

Une communauté d’utilisateurs

 

Chez Intent Technologies, ces personnes sont considérées comme des partenaires et des interfaces privilégiés avec le client. Les gestionnaires de parc – bailleurs sociaux, property et asset managers, smart cities – qui utilisent IntentPlatform participent à des ateliers de co-construction, et contribuent par ailleurs à faire grandir l’écosystème IntentReady en accélérant l’intégration de nouveaux fournisseurs de service à la plateforme. Madame ou Monsieur Plateforme appartiennent de facto à la communauté d’utilisateurs de la plateforme, avec ce que cela suppose de partage d’expériences et d’entraide.

 

Intent anime cette communauté pour apporter à chacun les moyens de grandir dans son utilisation de l’outil et d’en tirer le maximum au bénéfice de toutes les organisations. Ces profils se retrouvent autour d’un état d’esprit mêlant curiosité, initiative et créativité. Au-delà de l’aspect concurrentiel qui régit les relations inter-entreprises dans un même secteur d’activité, la plateforme Intent valorise plus de collaboration. L’évolution des métiers de la gestion immobilière est en effet une transformation profonde du secteur qui justifie la mutualisation des investissements et des innovations que mettent en œuvre ces Madame et Monsieur Plateforme.

Cet article vous a plu ? Découvrez comment IntentPlatform vous aide dans votre transformation numérique.