Vous souhaitez recevoir plus d’articles comme celui-ci ?


    Merci pour votre abonnement à la newsletter.

    Nous venons de vous envoyer un email de confirmation.

    Logo Le Mag des Territoires Numériques

    Une collectivité territoriale, une ville, une métropole a de nombreux nouveaux enjeux auxquels elle doit répondre, liés au climat, à l’énergie, à la mobilité, aux déchets, ou plus simplement au changement de mode de vie et de travail des usagers. 

    Il en est un aujourd’hui, plus prépondérant que les autres, car au cœur des préoccupations de tous : la réduction de la consommation énergétique ou la transition énergétique vers les énergies renouvelables.

    Cependant une métropole, ou territoire, possède de très nombreux ouvrages et équipements pour opérer la distribution de l’eau potable, l’assainissement, l’éclairage public, la signalisation routière, la collecte et le traitement des déchets… Chacun de ces équipements, regroupés par ouvrages, possèdent chacun un compteur électrique.
    Cela peut représenter plusieurs centaines, voire quelques milliers à l’échelle d’une grande métropole.

    Comment savoir analyser et superviser ces consommations et comment imaginer des schémas d’économies ou de performance énergétique ?

     

    Surtout que sur un territoire, la consommation électrique évolue en fonction :

        • de l’utilisation des équipements (bassin de population / vacances / lieu de vie ou de travail) ;
        • de la saison (hiver / été) ;
        • de la luminosité / irradiance ;
        • des conditions climatiques (sec / pluvieux / orageux / …) ;
        • et maintenant des crises sanitaires.

     

    Comment réunir toutes ses informations, de natures différentes, provenant de systèmes et de fournisseurs différents ? 

     

    Intent déploie aujourd’hui la seule plateforme cloud, dans une grande métropole française, capable de faire interagir et de piloter les services de la ville grâce à un catalogue de connecteurs largement fourni et diversifié.

    Cette métropole souhaite mesurer précisément les consommations de ces ouvrages d’assainissement (métier le plus consommateur d’électricité pour un territoire) par rapport à l’utilisation de chaque ouvrage et de la variation liée aux conditions climatiques (pluie / orage / temps sec).

     

    Pour cela, il faut mettre en relation :

        • le patrimoine des ouvrages ;
        • les données liées au temps de fonctionnement et de production de chaque ouvrage ;
        • les données pluviométriques ;
        • les données de puissances et consommations électriques.

     

    Cette analyse permet alors de :

        • mesurer le delta de consommation électrique lié au facteur climatique ;
        • mesurer la performance énergétique de toute une chaîne d’ouvrage (branche d’assainissement) ;
        • identifier des équipements qui sur-consomment (équipement sur-dimensionné / équipement en défaillance / …)

    En perspective, ce scénario peut être déployé sur d’autres métiers d’un territoire

     

        • Éclairage public pour identifier les pannes et les connexions sauvages ;
        • Eau potable pour mesurer la performance des ouvrages et des pertes d’eau ;
        • Borne de recharge de voiture électrique pour piloter les durées de charge ;
        • Tout équipement de la ville énergivore pour les rendre plus efficients.

     

      •  
    Cet article vous a plu ? Découvrez comment IntentPlatform vous aide dans votre transformation numérique.