Vous souhaitez recevoir plus d’articles comme celui-ci ?

Logo Le Mag des Territoires Numériques

Cet article est paru initialement dans Le Mag des Territoires Numériques « Les Tech Champions de France : 100 partenaires pour digitaliser la ville. » 

« Pas de smart city sans maîtriser ses données.«  Pour Benjamin Ulrich, le président et cofondateur d’Intent Technologies, PME lancée en 2011, le succès de la smart city réside dans l’utilisation et le partage des données, si peu valorisées aujourd’hui !

« Si elle veut créer de l’usage et se pérenniser, la smart city doit adopter les standards de l’économie numérique, auxquels les usagers sont habitués. Nous sommes tous aujourd’hui en relation avec des services qui nous donnent de l’information en temps réel, qui mettent en avant une marque forte qui inspire confiance et qui sont toujours plus personnalisés en fonction des attentes de chacun. La ville déploie et coordonne un grand nombres de services qui n’échappent pas à cette règle. Elle doit donc évoluer et reprendre la main sur ses données pour accélérer sa mutation vers ces standards. C’est une formidable opportunité pour développer l’efficacité de ces organisations, améliorer les services à l’échelle d’un territoire et développer de nouveaux modèles économiques. C’est ce que nous permettons avec IntentPlatform, première plateforme de gestion des données des bâtiments et infrastructures de la Ville. »

Benjamin Ulrich

Président et fondateur, Intent Technologies

La Smart City & Intent Technologies

 

À l’échelle du territoire, la smart city va permettre d’industrialiser de nouveaux services en impliquant de très nombreuses parties prenantes qui devront échanger des données en temps réel pour produire l’ensemble des services. C’est donc une évolution vers un fonctionnement plus horizontal de la Ville qui va progressivement se mettre en place avec des partenariats public/privé pour développer  le modèle de la Ville « Plateforme ».

 

 

« Cette idée nous l’avons d’abord développée dans le secteur des gestionnaires immobiliers. » En effet, à l’origine de l’histoire d’Intent Technologies, des bailleurs sociaux qui souhaitaient gagner en qualité de service et renforcer leur relation client, à l’image de Pas-de-Calais Habitat ou du Foyer Rémois.

IntentPlatform est utilisée sur plus de 600 000 logements aujourd’hui

et vise 1 million en 2020

Depuis, le modèle a séduit les gestionnaires et les utilisateurs d’immeubles tertiaires, et les collectivités publiques. « Les enjeux des collectivités publiques ne sont pas si éloignés : comment j’améliore l’attractivité de mon territoire, pour les usagers comme les entreprises ? Efficacité, qualité de service et personnalisation des services sont une partie de la réponse. »

 

Quels usages ? Quels partenariats ?

 

Villes et métropoles ont déjà par le passé lancé des initiatives sur la donnée et notamment sur l’open data ou l’énergie. Qu’est-ce qui différencie l’approche d’Intent Technologie de ces expériences ? « Il s’agissait souvent de projets technologiques très verticaux sans que la notion d’usage et/ou de modèle économique soit réellement pris en compte. Lorsqu’il a fallu déployer à grande échelle, ça ne tenait plus. Pour éviter cet écueil, nos clients déploient IntentPlatform sur des cas d’usage concrets. » Exploitation, maintenance, entretien des bâtiments et des équipements de la collectivité, efficacité énergétique, sécurité : « La plateforme doit se financer au départ sur les coûts existants et des gains d’efficacité et de qualité de service, puis ouvrir sur des thématiques plus transversales : réseaux électriques intelligents, mobilité, place de l’habitat et des lieux de travail dans le territoire. »

 

D’autant qu’au fur et à mesure des échanges de données, la collectivité se bâtit un actif qui vaut de l’or : une connaissance fine et structurée des usages. Des données alimentée en temps réel dont la collectivité maîtrise le partage et l’utilisation par ses partenaires. IntentPlatform se pose comme une régie de données de la collectivité publique, qui peut choisir quelles données partager à qui pour distribuer les services.

 

Cela ouvre la voie à de nouveaux modèles de partenariats. « La collectivité est le tiers de confiance essentiel du territoire vis à vis de l’usager, mais elle n’est pas toujours outillée pour opérer elle même des services. Maîtriser ses données donne la possibilité d’en déléguer l’usage à un tiers, opérateur de services. Il s’agit d’une nouvelle compétence à développer et de partenariats à créer. » Bailleurs sociaux, aménageurs, gestionnaires d’immeubles de bureaux pourraient être des partenaires tout indiqués pour accompagner les collectivités dans cette transformation et renforcer les liens qui existent entre opérateurs immobiliers et collectivités publiques.

 

 

À l’heure où les métropoles souhaitent se positionner comme maillon essentiel du territoire y compris au delà des frontières, le sujet est incontournable et Intent Technologies se positionne comme un interlocuteur de référence. L’entreprise a reçu le soutien de Nexity et de la Banque des Territoires (Groupe Caisse des Dépôts) et compte ses premiers clients sur ce marché : la Métropole Européenne de Lille s’appuie sur la PME pour développer son savoir-faire sur les réseaux électrique intelligents à travers son projet So MEL So Connected (avec d’autres partenaires industriels EDF, Dalkia, Enedis, Yncréa, le LEM, l’Université Catholique de Lille), et Toulouse Métropole emmène Intent Technologies dans ses valises au salon Smart City Barcelona du 19 au 21 novembre.

 

Que permet IntentPlatform ?

 

IntentPlatform est une plateforme logicielle de gestion des services. Connectée aux système d’information de tous les partenaires de la collectivités, elle permet de collecter, d’organiser et de partager en temps réel toutes les données des services déployés sur le territoire et ses équipements (bâtiment, éclairages publics, assainissement, bornes de recharges de véhicule etc.).

 

 

Pour ce faire, la plateforme est équipée d’APIs (connecteurs informatiques) utilisable par n’importe quel partenaire de la collectivité pour partager ou recevoir des données en temps réel. 120 entreprises ont déjà entrepris la démarche d’intégrer leurs services à IntentPlatform, sur toutes les thématiques de la smart city – entretien, exploitation, maintenance, énergie, mobilité électrique, réseaux, etc. – et ces connecteurs sont mutualisés à tout le marché pour réduire le coût et les délais de mise en place de la plateforme pour tout nouveau client.

 

Au delà des gains d’efficacité et de qualité de service obtenus en facilitant la consultation de toutes les données et le calcul d’indicateurs de qualité de service en temps réel, notamment sur l’entretien ou l’exploitation, IntentPlatform permet à la collectivité de structurer une régie de données à travers laquelle elle maîtrise le partage et l’utilisation des données par ses partenaires intervenant sur son territoire, en se positionnant en tiers de confiance.

 

Cela permet à la collectivité d’utiliser, à travers IntentPlatform, ses données comme socle de nouvelles offres et nouveaux partenariats visant à valoriser au mieux les actifs de la ville (bâtiments, équipements, infrastructures, services), à renforcer son lien avec les usagers et in fine améliorer l’attractivité de son territoire auprès des usagers et des entreprises.

 

Qu’en pensent-ils ?

 

« Pas-de-Calais Habitat met le numérique au service de l’humain et de l’innovation sociale, et IntentPlatform s’inscrit tout à fait dans cette démarche. Nous cherchons à améliorer nos services et le confort de nos locataires en faisant mieux collaborer nos équipes de proximité, nos prestataires de services et l’ensemble de nos partenaires. IntentPlatform nous sert à partager une vision harmonisée des données et des indicateurs de qualité de service entre toutes les parties prenantes. Grâce à ces indicateurs, nous pouvons intervenir en prévention de situation de surconsommation d’énergie ou de précarité énergétique, de dysfonctionnement des équipements, etc. Nos équipes utilisent également la plateforme pour traiter les sujets du quotidien tels que le suivi de l’entretien réglementaire des chaudières individuelles, le suivi du registre de sécurité, le respect des engagements de niveau de services de nos prestataires d’exploitation de chauffage collectif ou d’ascenseurs. »

Jérôme Capelle

Directeur de l'Innovation, Pas-de-Calais Habitat

« Avec Intent, nous allons accroître la valeur des actifs gérés en fédérant en temps réel toutes les données issues du bâtiment. La centralisation des flux de données, la capacité à les rendre inter-opérables, l’analyse des datas en temps réel vont nous permettre notamment une meilleure optimisation des coûts d’exploitation, un meilleur pilotage des prestataires et une personnalisation de l’offre de services à l’intérieur même du bâtiment. Pour les usagers, c’est la promesse d’un immobilier flexible qui s’adapte à leur besoin en temps réel. »

Véronique Bédague

Directrice Générale Déléguée, Nexity

Article publié dans le Mag des Territoires Numérique  d’Octobre – Novembre – Décembre 2019

Cet article vous a plu ? Découvrez comment IntentPlatform vous aide dans votre transformation numérique.