Vous souhaitez recevoir plus d’articles comme celui-ci ?

Logo Le Mag des Territoires Numériques

Lorsque l’Immobilière 3F s’est rapprochée d’Intent Technologies en 2018 pour optimiser la gestion de son parc locatif, l’entreprise n°1 du logement social en France a entamé une transformation digitale aux effets très concrets pour ses équipes au plus près du terrain. L’implémentation d’une plateforme de données n’a certes pas remis à plat toute l’organisation de la filiale d’Action Logement, mais elle a décloisonné les services en mode projet, renouvelé les relations avec les prestataires de services immobiliers et démultiplié le champ des possibles au bénéfice de la satisfaction des ses locataires.

Plus de 1800 personnes connectées à la plateforme

 

Le postulat de départ était simple : centraliser les informations en un seul endroit, les rendre disponibles en temps réel et accessibles depuis n’importe où et via tous les supports. La plateforme 3F Intent n’a pas seulement été adoptée par les gardiennes et gardiens d’immeubles, ce sont au total 1800 personnes chez 3F qui y sont connectées en incluant les équipes de gestion locative et les équipes techniques. Les équipes de proximité 3F ont notamment accès à la plateforme depuis leur tablette ou leur smartphone lorsqu’elles sont en intervention sur le terrain. Chaque gardienne et gardien a d’ailleurs bénéficié d’une formation personnalisée qui a aussi permis une remise à niveau sur des outils digitaux et des fonctionnalités de base. « Cela a contribué à réduire la fracture numérique dans nos équipes » souligne Tristan Hamon, qui porte ce projet chez 3F.

 

Les membres de la communauté 3F Intent n’ont d’ailleurs pas découvert l’outil dans sa forme finale ; ils ont été mis à contribution bien en amont. « C’est l’un de nos premiers projets à avoir fonctionné dans une démarche de co-construction, en faisant participer des collaboratrices et collaborateurs de tous les métiers, de toutes nos filiales et donc d’horizons différents » souligne le responsable du pôle bâtiment connecté chez 3F. « Il a permis à nos équipes d’échanger et à chacun de voir ce que l’on fait dans les autres services ou comment l’on fonctionne dans les autres régions. Désormais, beaucoup de projets utilisent cette méthode. » L’engagement des équipes de l’ensemble des filiales 3F dans l’adoption de cette plateforme numérique de services a ainsi contribué au désilotage et facilité la conduite du changement.

 

Six métiers déjà raccordés à la plateforme

 

Autre innovation introduite par la plateforme 3F Intent, la mise en œuvre d’une gouvernance ad hoc répartie entre un comité stratégique piloté par la directrice générale du groupe et un comité projet orienté vers l’opérationnel. « Le second propose la feuille de route et les nouveaux sujets au premier pour qu’il puisse fixer le cap et arbitrer » explique Tristan Hamon, qui apprécie de pouvoir aussi compter sur la présence d’Intent Technologies. « C’est novateur et particulièrement intéressant parce qu’on est tout de suite dans le concret avec le point de vue du prestataire. » Cela a débouché sur des avancées concrètes comme l’interopérabilité entre l’ERP de 3F (Sopra Steria Ulis) et la plateforme, qui y puise l’essentiel des données sources. « Il y a une réflexion plus globale au niveau du système d’information pour interconnecter d’autres outils comme le BIM. »

 

L’autre chantier, c’est la connexion des prestataires à la plateforme 3F Intent. « On en a raccordé près d’une trentaine de six métiers différents » détaille Tristan Hamon. À terme, l’objectif serait de raccorder la vingtaine de métiers qui gravitent autour de notre parc locatif et qui représentent une centaine de prestataires de services immobiliers. « Nous n’avons pas rencontré d’opposition de principe, la plupart jouent le jeu et la problématique devient donc technique. Cela peut prendre quelques mois et dépend souvent de la maturité informatique et des ressources dont disposent ces différents acteurs, mais nous les accompagnons et nous les aidons. »

 

« En faire une passerelle bidirectionnelle »

 

Au quotidien, la plateforme 3F Intent apporte une meilleure visibilité aux équipes. Elles peuvent suivre en temps réel l’état d’avancement des interventions de maintenance ou être alertés des pannes sur les équipements connectés à l’instar des ascenseurs. Pour les équipes techniques, l’accès est facilité aux coordonnées des gardiennes et gardiens et des locataires en mobilité et cela représente un vrai gain de temps. Mais la nature même de ce projet est de faire évoluer l’outil, et Tristan Hamon a une idée précise des prochaines évolutions. « L’objectif, c’est d’en faire une passerelle bidirectionnelle entre gestionnaires et prestataires, et de centraliser toujours plus de données qui remontent d’équipements connectés. On souhaite pouvoir effectuer des demandes d’intervention directement depuis la plateforme par exemple, et on expérimente de nouvelles applications comme la VMC connectée, la chaufferie, les portes de parking ou encore l’interphonie. Demain, on entend massifier cela pour avoir l’alerte sur la plateforme lorsque ces équipements sont en panne et remis en service. »

Retrouvez l’interview complète sur notre chaine : Retour d’expérience de Immobilière 3F – Tristan HAMON

Cet article vous a plu ? Découvrez comment IntentPlatform vous aide dans votre transformation numérique.